Tel un Cristal

« D’après un vieux proverbes, celui qui cherche ce qu’il ne devrait pas, trouve ce qu’il ne voudrait pas. »

Le Souterrain de Cristal, « Les Blessures », L’Oracle des Contes de fées de Lucy Cavendish, illustré par Jasmine Becket-Griffith

Ou comment mettre un terme à l’attachement à la culture de la Souffrance.

Le Monde, ici, placé au début d’un tirage annonce un certain blocage:
Difficile de sortir de sa cage, d’entrer dans la ronde, de se mettre à nu.

« Les Cartes Lumières » de Lise Bartoli et Le Royaume Caché de Barbara Moore

L’impression d’être prisonnier s’accompagne de la croyance de ne pas faire partie du monde.
Comme la sensation de ne pas être à sa place: suis-je en train de vivre ma véritable vie?

Peut-être est-ce le moment d’étudier ses croyances, ses pensées et ses attachements qui limitent, emprisonnent, le potentiel présent à l’intérieur de toi.

Des choses passées que tu sens présentes émotionnellement:
l’émotion de tristesse n’est plus à rejeter, à bannir, à nier…
mais à ressentir pleinement.

Pour qu’en coulant, l’eau de cette coupe se renverse et retourne à la source. La tristesse est à reconnaître. Ainsi, sera reçu son enseignement.

Qu’est-ce qui, aujourd’hui, est encore assez présent intérieurement qui bloque ton entrée dans le Monde?

Concrètement: te sens-tu légitime de manifester au monde la personne que tu es, sans te sentir en faisant cela: étranger au monde?

Contre quel vieux secret luttes-tu encore?

Contre quelle blessure d’âme luttes-tu encore, en t’opposant tant à cette tristesse, non reconnue ou trop retenue?
Quelle intime vérité personnelle rejettes-tu encore, bloques-tu en ton corps?

Peut-être ce lien intime, cette source commune entre cette blessure et l’amour malentendu.

En sachant qu’il existerait ce jour où le conte se terminerait.
Le jour où le soleil se lèverait et crèverait la vue à ces illusions.

En reconnaissant, la tristesse et sa blessure, tu es en possession de tous tes moyens,
de toutes tes possibilités: la création naît là,
à l’endroit même où le jugement, le déni, le rejet et la censure prennent fin.

Aujourd’hui tu entends que personne d’autre que toi-même saura te retenir prisonnier.

Que personne d’autre que toi sais te délivrer.

Ce film passé qui tourne en boucle trouve dès aujourd’hui sa propre fin:
L’espérance est là, à l’intérieur de toi. L’étoile du berger présente dans le ciel,
qui guide tes pas, t’invite à faire le prochain pas.

Cette Lune sacrée porte les secrets de ton âme:

dépose-lui tes inquiétudes et tes croyances,

Elle saura les transformer,

crois-en en son cycle où tout se transforme.

Cette Lune montre des vérités qui ne tiennent pas lorsque le jour se lève.
Des vérités où seule l’histoire est contée les soirs de Lune Blanche,
d’où l’Intuition vibre depuis la Lune Noire.

En épousant les deux faces contraires ( le clair-obscur, l’étoile et la lune)
il est possible d’exister en vérité.

Ce qui peut permettre d’aller de l’avant c’est de nourrir
ou de retrouver un espace à l’intérieur de soi,
qui te fait te sentir protégé.

Concrètement, il existe différentes façons de créer cet espace-temps:
des temps de prières, de méditations, de relaxation, de mise en mouvement
du corps: danse, sport, chant, dessin.
Sentir combien son corps est fort, solide.

Tel un navire, ce corps est capable de traverser les tempêtes.

Tel un capitaine, ton âme sait le guider.

Permets-toi de te transformer en laissant se consumer entièrement
les cendres du passé.
La fumée permettra aux messages restant de s’évaporer
pour ainsi retourner avec Amour, Respect et Pardon, jusqu’ à la Source.

Laisser Les liens, pour certains, se défaire.

Ainsi, cette Personne en toi, regarde le Monde avec les yeux d’un enfant,
émerveillé. La joie accompagnant l’émerveillement maintient la vie,
honore la vie, crée la vie.

Le Souterrain de Cristal, « Les Blessures », L’Oracle des Contes de fées de Lucy Cavendish, illustré par Jasmine Becket-Griffith

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :